Alsace Vins et Gîtes

Depuis vinqt siècles, Orschwiller est un village à vocation viticole. Les Celtes puis Les Romains avaient implanté des vignes sur nos collines du piémont, plus tard le vignoble se développa sous le règne des rois mérovingiens et carolingiens.
Au VIè siècle, c'est l'Abbaye d' Ebersmunster qui s'implanta au nord du village. Ces moines défricheurs redonnèrent un nouvel essort à la vigne, d'où l'appelation "AU PUITS DES MOINES" . Aujourd'hui encore les vins du PRAELATENBERG sont réputés.
Orschwiller, cité pour la première fois en 748, sous le nom "d'Andaldovillare", dans une donation de l'Empereur Charlemagne à son chapelain Fulrad, dont on dit qu'il serait né dans le village.

Un ancêtre, François Antoine ALLIMANT, (1778-1848) Officier de la Grande Armée, capitaine sous Napoléon 1er.
A 19 ans, et des rêves pleins la tête, il s'engage aux Chasseurs à Cheval de la garde Impériale. Le 14 Mars 1806, il est fait chevalier de la légion d'Honneur. Le 1er Février 1808, il devient sous-officier en accédant au grade de maréchal des logis. Le 6 Décembre 1811, il est officier avec le grade de lieutenant.

Grâce à ses états de services : 20 ans de campagne, il obtient la Croix d'Officier de la Légion d'Honneur.






Suite à ses campagnes napoléoniènnes le capitaine ALLIMANT acheta le domaine en 1816, ainsi que plusieurs parcelles pour planter de la vigne sur les coteaux du Haut-Koenigsbourg.







Le XIX siècle amena une période de libéralisme durant laquelle les vignerons pouvaient planter la vigne où ils voulaient au gré de cépages venus de partout ailleurs.







Le domaine avec Paul et Jean Paul ALLIMANT dans les années 40.


Vers la fin du siècle, l'absence de réglementation plaça les viticulteurs dans une situation catastrophique qui faillit faire disparaitre la vigne en Alsace. Et pour cause, des plants de vigne introduits d'Amérique sans contrôle douanier, apportèrent de nouvelles maladies telles l'oïdium ou le mildiou, et un puceron, le phylloxéra qui se fixait sur les racines de la vigne en la faisant dépérir.




Au début du XX ème siècle, l'on a eu recours au greffage des cépages alsaciens sur des vignes porte-greffes américaines résistantes au minuscule insecte incriminé.






Vendanges dans les années 50


Après les guerres successives en Alsace, qui avaient tout détruit, la multitude de cépages mélangés dans les parcelles même, ne permettait pas de vendre le vin sous un nom précis de cépages. Néanmoins, progressivement, le nom des variétés de vigne commença à s'imposer, la reconstitution des vignobles dévastés par le phylloxéra et l'emploi des plants greffés permettant de reconstituer des parcelles mono-cépages.




Aux vendanges d'autrefois se rattachaient tout un cortège de coutumes, de traditions, de festivités.

Le vignoble alsacien a eu son premier statut d'appellation d'origine en 1945. Dès lors, ces contraintes sont acceptées avec discipline par les viticulteurs qui n'ont de cesse de conduire la production vers une qualité toujours affirmée.



La famille ALLIMANT dans les années 60, Charles ALLIMANT avec ses enfants.

En 1962, les vins d'Alsace ont rejoint la grande famille des vins d'appellation contrôlée et le nombre de cépages a été réduit pour ne conserver que les meilleurs. Afin d'obtenir un optimum de qualité par la fixation d'une richesse en sucre naturel minimum à la récolte, la production a été soumise à une rêglementation de la taille et à une limite de rendement.



Huitième génération, Charles Allimant (1904-1989) maire du village d'Orschwiller de 1945 à 1965.


Depuis 1972, les vins ne peuvent être conditionnés qu'en bouteille dite "flûte d'Alsace", réservée surtout à cette région.
Il a fallut attendre 1975 pour voir publier un décret destiné à une nouvelle appellation d'origine contrôlée "Alsace Grand Cru" qui regroupe aujourd'hui 50 terroirs.

Une autre tradition locale, concernant la production de vins effervescent, a été reconnue par le décret de 1976 définissant l'AOC Crémant d'Alsace.


Charles Allimant, qui commença la vente en bouteille, avec le fameux millésime 1949, auparavant le vin était vendu en tonneau.

Hubert LAUGNER - 10 GRAND'RUE 67600 ORSCHWILLER - Tél. 0388920652

Copyright©2019 ISAGRI (1.21). Français

Langues